Petit-déjeuner protéiné : le repas le plus important quand on veut maigrir

Une étude israélienne révèle qu'un petit-déjeuner copieux favoriserait la perte de poids, notamment chez les patients souffrant d'obésité et de diabète de type 2.

Publicité
Publicité

© Adobe StockLes patients obèses atteints de diabète de type 2 ont besoin d'une dose quotidienne d'insuline élevée, ce qui a tendance à entraîner une prise de poids. Les chercheurs de la Hebrew University of Jerusalem en Israel ont découvert que prendre un petit-déjeuner copieux, riche en protéines de lactosérum, améliorerait le contrôle glycémique, réduirait l'appétit et favoriserait la perte de poids. Les résultats de cette étude ont été présentés le 17 mars 2018 lors du Congrès annuel de la Société d’Endocrinologie à Chicago aux Etats-Unis.

Petit-déjeuner copieux, déjeuner moyen et petit dîner

Les scientifiques ont étudié des personnes en surpoids, obèses et atteintes de diabète de type 2. Le but étant de déterminer si les protéines de lactosérum contenu dans le petit-déjeuner sont plus efficaces que les autres protéines pour la perte de poids. Pour se faire, les chercheurs ont crée un régime nommé Bdiet comprenant trois repas : un petit-déjeuner copieux riche en protéines de lactosérum, un déjeuner de taille moyenne et un petit dîner. Ils ont également mis au point un second régime nommé 6Mdiet comprenant six repas distribués de manière espacée au cours de la journée, régime traditionnel pour le diabète et la perte de poids. Les deux régimes contenaient un nombre égal de calories quotidiennes.

Publicité

Les chercheurs ont ensuite séléctionné 29 patients en surpoids, souffrant de diabète de type 2, incluant 11 femmes et 18 hommes, âgés en moyenne de 69 ans. Les participants ont été soumis au hasard à un des deux régimes pour une durée de 3 mois. Les scientifiques ont ensuite évalué leur glycémie au début de l'étude pendant 14 jours et à la fin de l'intervention.

Après 12 semaines, les scientifiques ont constaté une perte de poids allant de 3,2 à 5 kilos chez les participants sous Bdiet, contre 0,05 à 1.4 kilos chez les participants sous 6Mdiet. Egalement, l'IMC des participants sous Bdiet a diminué et celui des participants sous 6Mdiet a augmenté. Les taux de glucose à jeun ont diminué de 54 mg / dl dans le groupe Bdiet mais seulement de 23 mg / dl dans le groupe 6Mdiet. La glycémie moyenne globale a chuté au bout de trois mois dans le groupe Bdiet. Les niveaux globaux moyens de glucose ont chuté seulement dans les 14 premiers jours dans le groupe 6Mdiet.

Fait intéressant, le groupe Bdiet nécessitait beaucoup moins d'insuline alors que le groupe 6Mdiet en avait besoin de plus. Enfin, le besoin en glucides et le sentiment de faim ont diminué dans le groupe Bdiet, mais ont augmenté dans le groupe 6Mdiet.

La protéine de lactosérum est la clé

"Prendre un déjeuner riche en calories, un repas de taille moyenne et un petit dîner est une bonne stratégie pour perdre du poids, améliorer la satiété et réduire les pics de glucose chez les personnes atteintes d'obésité et de diabète de type 2" a déclaré Daniela Jakubowicz, principal auteur de l'étude, lors du congrés. Elle a ajouté que : " La protéine de lactosérum supprime de manière significative l'hormone de la faim. Une boisson protéinée contenant du lactosérum se prépare facilement et offre les avantages d'un petit déjeuner hyperprotéiné, efficacer sur la perte de poids, la réduction de la faim et les pics de glucose".

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité