Perdre l'audition d'une oreille : un signe de tumeur bénigne au cerveau ?

Publicité

Souffrant d'une perte d'audition du côté droit, une jeune britannique a appris qu'elle était due à une tumeur bénigne dans le cerveau.

Publicité

L’histoire de cette britannique va peut-être permettre de mieux dépister une forme de tumeur au cerveau. Subissant une perte d’audition depuis ses années d’université, Helena Berthon a appris qu’elle était causée par une masse bénigne qui s'était développée dans son cerveau. "La première fois que j’ai consulté mon médecin, il a mis ça sur le compte des oreillons dont j’avais souffert six mois plus tôt", raconte la jeune fille dans une tribune pour le journal britannique Dailymail .

Un neurinome de l'acoustique dans le cerveau

Publicité
En 2014, le trouble auditif de la jeune fille s’aggrave et s’accompagne de pertes d’équilibre et d’une forte baisse d’énergie. Un an après, Helena Berthon est dans l’incapacité de parler et souffre de terribles maux de tête. Son médecin lui prescrit immédiatement un rendez-vous chez le neurologue. Son verdict ? Un neurinome de l’acoustique, une tumeur bénigne dans l’hémisphère droit du cerveau.

L’intervention de 10 heures pour retirer la tumeur a entraîné des complications dont un AVC laissant la patiente avec des difficultés pour parler. Après des mois de ré-éducation, Helena Berthon va mieux, la tumeur a disparue mais elle devra faire une IRM annuelle pour vérifier qu’elle ne revienne pas.

Vidéo. Il joue de la mandoline pendant son opération du cerveau

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité