Comment vous perdez du poids en dormant

Publicité

Selon une étude américaine, notre microbiome intestinal peut influer sur le gain et la perte du poids pendant le sommeil. 

Publicité

© FotoliaPerdre du poids en dormant, vous en rêviez ? Une étude de l’Université de L’Iowa (Etats-Unis) a peut-être fait de votre rêve une réalité, même si tout se passe pendant que vous dormez. Selon eux, certaines bactéries présentes dans notre intestin entraînent la combustion des calories. C’est à travers l’analyse du gain de poids lié à un médicament antipsychotique qu’ils ont abouti à cette conclusion.

Dans une étude précédente, le dr. John Kirby, professeur de microbiologie et d’urologie et son équipe, avaient étudié les effets du "rispéridone", un médicament antipsychotique, sur la prise de poids. Ils avaient remarqué que les patients qui en prenaient sur le long terme gagnaient du poids en raison d’un changement important de la composition de leur microbiome intestinale.

Publicité
les bactéries intestinales responsables des calories brûlées pendant le sommeil

Avec la nouvelle étude, l’équipe à tenté de comprendre le mécanisme de ce gain de poids sur des souris sous rispéridone. Après avoir également constaté la modification de la composition bactérienne du microbiome des souris, ils ont utilisé un calorimétrie pour prendre des mesures du taux métabolique (dépense d’énergie minimum de notre organisme pendant le repos) des souris étudiée

Publicité
Selon eux, le changement du microbiome a provoqué la réduction de 16% du taux métabolique pendant le sommeil et serait entièrement responsable du gain de poids. "Cela correspond à manger un cheeseburger supplémentaire par jour" a déclaré le dr. Kirby. "Avec la rispéridone, les souris subissent un changement malsain de leur microbiome qui provoque l'obésité", a-t-il ajouté.
A l’inverse, sans modification malsaine des bactéries du microbiome, le taux métabolique favorise la perte de poids pendant le sommeil.
meil.

" Nos recherchent tendent à conclure que ce sont probablement les bactéries intestinales qui sont responsables des calories que nous brûlons pendant le sommeil", a conclu le chercheur John Kirby.

Vidéo : Régime sans gluten, attention aux carences alimentaires



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité