Pelade : la raison d'un blanchissement soudain des cheveux

Publicité

Des scientifiques Ecossais viennent d'étudier un phénomène responsable du blanchiment et de la perte soudaine des cheveux afin de trouver des traitements adaptés.

Publicité

Certaines personnes sont victimes d’un blanchiment soudain et d'une perte importante de cheveux alors qu'ils n'ont aucune démangeaison, ni maladies graves, ni même de gros problèmes d’anxiété. Selon des dermatologues écossais, c’est certainement parce qu’ils sont atteints d’une maladie inflammatoire appelée "pelade". Pour en arriver à ce diagnostic, ils ont étudié le cas d’un homme dont les cheveux ont blanchi et se sont mis à tomber brutalement. N’ayant trouvé aucune lésion ni cicatrice, les chercheurs ont effectué des analyses de sang et des biopsies du cuir chevelu. Ils ont alors noté la présence de follicules dans 2 phases du cycle capillaire ainsi qu’une infiltration lymphocytaire péribulbaire. Ce processus a interrompu le cycle capillaire normal du patient et provoqué la perte des cheveux.

Quels sont les traitements possibles ?

Publicité
Pour contrer la pelade, les scientifiques ont mis en avant l'utilisation d'immunothérapies topiques à base de crèmes ou d’injections de corticostéroïdes pour créer une inflammation et stimuler la repousse des cheveux. Mais ce traitement dure 6 mois et les résultats d’efficacité varient entre 6% et 85%. D’autres solutions sont encore en étude comme une thérapie photodynamique.

Source : Sudden onset hair loss and coulour changes , BMJ, 31 octobre2013.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité