Patrick Sébastien : "Il me reste une dizaine de piges à vivre, pas plus"

Publicité

Dans un entretien accordé au site DH.net, le présentateur Patrick Sebastien a expliqué avoir une mauvaise hygiène de vie et être certain d'en "payer la note".

Publicité

© abacapressDerrière le sourire et la bonne humeur qu'il affiche à chaque prise d'antenne, Patrick Sébastien cache une santé maltraitée par une mauvaise hygiène de vie. Dans une interview accordée au média belge DH.net, il raconte : "J'ai bien­tôt 64 ans, je fume deux paquets par jour, je bois 10 cafés et je tiens debout." Des mélanges qui ne font forcément pas bon ménage, surtout avec le poids des années. Mais le présentateur reste lucide : "Je vais forcé­ment payer la note. Pas d'excès, mais je ne me vois pas encore vivre dix ans . Il me reste une dizaine de piges à vivre, pas plus." Au début de l'été, il était victime d'un accident domestique et devait prendre la décision d'annuler plusieurs dates de concerts : " Je suis tombé lour­­de­­ment, très lour­­de­­ment, dans des esca­­liers en dur, ce qui fait qu'à la sortie, j'ai eu une frac­­ture à la clavi­­cule et une collec­­tion d'héma­­tomes assez impres­­sion­­nante. (…) même si j'ai beau­­coup souf­­fert, je l'ai échappé belle parce que j'aurais pu me tuer dans l'esca­­lier."

"Je ne céderai pas"

Publicité
En 2011, il révélait dans son livre Dehors, il fait beau... hélas avoir été atteint d'un cancer de la peau en 2009 et en être guéri. "La cicatrice de 10 centimètres sur la poitrine me renvoie en permanence aux nuits d'angoisse d'il y a trois mois à peine, racontait-il. Le message de la dermatologue sur mon répondeur était d'une concision et d'une maladresse parlantes (...) C'est une sensation bien étrange d'être condamné à mort peut-être." Que ses fans se rassurent donc, la forte tête du PAF est coriace et comme il le dit lui-même : "Je n'ai jamais baissé mon froc pendant soixante-quatre ans, ça ne va pas commen­cer main­te­nant. Je ne céde­rai donc pas."

La vérité sur le café

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité