Patrick Poivre d'Arvor parle de sa leucémie

Publicité

Dans une interview pour le magazine Gala, l'ex-présentateur vedette du journal de TF1 est revenu sur la maladie qui l'a frappé très jeune : la leucémie.

Publicité

Une interview intime. A l'occasion de son dernier roman Un homme en fuite* , Patrick Poivre d'Arvor s'est confié au magazine Gala sur les nombreux combats personnels de sa vie. Parmi eux, le décès de sa fille Solenn il y a 20 ans. "C’était l’été de ses quinze ans. Elle reve­nait d’un séjour aux Etats-Unis, a éprouvé le besoin de faire un régime, un régime mal maitrisé, et les choses se sont enchaî­nées. On a consulté rapi­de­ment et elle a été hospi­ta­li­sée. [...] On a essayé vrai­ment de faire au plus vite" raconte le journaliste. Mais, atteinte d'anorexie mentale, elle s'est suicidée à 19 ans. Patrick Poivre d'Arvor a aussi perdu deux autres filles. L'une décédée de la mort subite du nourrisson. L'autre juste avant l'accouchement.

La mort, "elle m'a longtemps hanté"

Publicité
Il n'en était pas à ses premiers coups durs. "Très jeune", il a eu une maladie, "une forme de leucémie qui aurait pu m'être fatale" explique-t-il. Mais "étant survivant, je pense avoir eu un appétit de la vie plus fort qu'un autre". La mort, comme il le dit, ne l'a jamais vraiment quitté. "Elle m'a longtemps hanté. Je crois avoir fini par l'apprivoiser. Peut-être le signe d'une certaine sagesse" conclut-il.

*Editions Robert Laffont

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité