Parkinson : Bouger 6 heures par semaine suffit à vous protéger

Des chercheurs suédois montrent qu'une activité même modérée protège de la maladie de Parkinson.

Publicité
Publicité

Vous n'êtes pas du genre à rester assis(e) ? C'est une très bonne chose ! Selon des chercheurs de l'Institut Karolinska à Stockholm, les personnes actives six heures par semaine, soit moins d'une heure par jour, réduisent de 43% leur risque de développer la maladie de Parkinson. Leur étude a rassemblé plus de 43 000 Suédois suivis pendant 12 ans. Ils ont évalué leur temps de ménage, de déplacements (promener le chien, laver la voiture...), d'activités professionnelles, de loisirs (jouer au golf...).

Lire aussi

Sur la période d'analyse, 286 cas de maladies de Parkinson ont été recensés. Les scientifiques ont remarqué que toutes activités confondues, il y avait une réelle différence entre les sujets qui passaient moins de 2 heures par semaine à bouger et ceux qui en passaient plus de 6. "Ces résultats sont importants pour la population en général et pour la santé des personnes atteintes de Parkinson" a commenté Karin Wirdefeldt, auteur principal. Avant de souligner que l'effet protecteur de l'activité physique a également été confirmé par la publication de précédentes études de cohortes.

Publicité
Les résultats de l'étude ont été publiés dans A Journal of Neurology .

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité