Parce qu’elle est sourde, cette professeur de français n’a pas le droit d’enseigner

Parce qu’elle est sourde, cette professeur de français n’a pas le droit d’enseigner©Fotolia

Une professeur de français affectée au lycée de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) est interdite d’enseignement à cause de son état de santé. Une méningite l’a en effet rendue sourde lorsqu’elle était enfant. Explications.

Publicité
Publicité

Janick Leclair est diplômée du Capes de Lettres modernes depuis 2015, et affectée comme professeur de français au lycée Bagatelle de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) depuis la rentrée 2016. Pourtant, cette femme de 38 ans est interdite d’enseignement, selon France Bleu Toulouse. En cause : sa surdité.

Publicité

"Etat de santé incompatible à la fonction d’enseignant"

En effet, Janick Leclair est sourde depuis l’âge de cinq ans , des suites d’une méningite. Un handicap qui lui a d’ailleurs donné sa passion pour la littérature : "Enfant, je vivais dans un univers de livres pour me libérer de cet ennui que l'on peut ressentir quand on est enfermé dans ce monde de sourd. […] Très vite, mon souhait a été de transmettre cette passion aux autres, et aux élèves, à travers l'enseignement", révèle-t-elle à France Bleu Toulouse . Son Capes et son affectation au lycée de Saint-Gaudens en poche, la professeur demande à bénéficier de l’aide d’un assistant pour ses cours. Le rectorat examine sa requête et déclare alors son inaptitude pour "état de santé incompatible à la fonction d’enseignant" .

Pas de loi pour les professeurs sourds

Mais la détermination de Janick Leclair l’emporte : elle fait appel à plusieurs associations et obtient le soutien du délégué interministériel au handicap. Elle attend désormais l’autorisation du comité médical départemental, qui devrait rendre son verdict au début du mois de mars, après examen de l’avis de deux experts . Si la loi reconnaît et encadre l’enseignement par des professeurs non-voyants, la situation des professeurs sourds et malentendants ne dispose d’aucun cadre légal. "Dans le cas des professeurs comme moi, rien ne dit qu'il y a un seuil de surdité à partir duquel on ne peut pas faire classe", déplore en effet Janick Leclair.

Vidéo. Perte d'audition : les signes d'alerte

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité