Panty challenge : le défi loufoque pour prouver que vous n'avez pas de pertes vaginales

Publicité

De nouveaux défis fleurissent tous les mois sur Internet. Certains sont drôles, d'autres absurdes... Comme par exemple le dernier en date : le panty challenge qui consiste à prendre en photo le fond de sa culotte pour démontrer sa bonne hygiène. Beaucoup d'internautes ont tourné cela en dérision... Heureusement.

Publicité

© IstockL'hygiène d'une femme se verrait-elle dans le fond de sa culotte ? Une question assez crue mais sur laquelle repose un nouveau challenge lancé sur les réseaux sociaux : le panty challenge. Son principe : que des jeunes femmes prennent en photo l'intérieur de leur culotte puis publient le cliché sur Twitter afin de montrer qu'elles n'ont pas de pertes vaginales ... et qu'elles sont donc très propres toute la journée. Le défi aurait commencé par le post d'une Américaine qui indiquait ne jamais avoir de sécrétions vaginales ou du moins de ne pas en voir dans ses sous-vêtements. Pour prouver qu'elles ne sont qu'un mythe, elle a lancé le #Pantychallenge et inviter les jeunes femmes à diffuser leurs clichés très personnels.

"Une grosse blague ?"

Publicité
Heureusement, beaucoup d'internautes ont réagi avec humour et dérision. "C'est une grosse blague ?", "Débile, "Absurde"... ont-ils commenté. Ce nouveau challenge est soupçonné d'être un fake, seules deux photos de l'Américaine en question sont trouvées sur le réseau social. Il faut l'espérer en tous cas car, en plus d'être humiliant, il peut s'avérer dangereux pour des jeunes femmes qui s'inquiéteraient de constater de telles pertes intimes. Alors qu'elles sont tout à fait normales.

"Il est normal que le col de l'utérus sécrète de la glaire
Publicité
Dans un précédent article réalisé avec le médecin gynécologue David Elia, nous expliquions que les pertes blanches sont naturelles chez la femme et montrent une activité physiologique normale du vagin. "Le vagin est un organe humide naturellement et il est normal que le col de l’utérus sécrète de la glaire. Cela peut s’avérer variable en fonction des femmes, comme celles qui disent avoir des règles sur une semaine et d’autres seulement pendant trois jours" indiquait le spécialiste.
iste.

Vidéo. Pertes vaginales : quand s'inquiéter ?



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité