Où commence l'infidélité ?

Publicité

Un sondage Ifop/Gleeden révèle que plus d'un homme sur deux et près d'une femme sur trois ont été infidèles au cours de leur vie. Mais où commence pour eux l'infidélité ?

Publicité

L'infidélité est grandissante parmi les Français depuis ses 40 dernières années. Dans le sondage Ifop/Gleeden publié le 21 janvier, on apprend ainsi que 55% d'hommes et 32% de femmes ont déjà été infidèles au cours de leur vie. Ceux-ci ont ainsi admis avoir déjà fait l'amour avec une autre personne que celle avec qui ils étaient en couple. Ces statistiques déjà élevés le sont encore plus quand on regarde la part de Français ayant reconnu avoir participé à une forme d'extra-conjugalité. Ainsi 46% des Français ont déjà embrassé quelqu'un d'autre que leur partenaire et 50% se sont déjà livrés à un jeu de séduction adultérien (30% ont par exemple échangé des SMS coquins par téléphone).

Qu'est-ce que "tromper" pour l'homme ?

Publicité
D'après les résultats du sondage Ifop/Gleeden, environ 80% d'hommes se disent infidèles s'ils ont des rapports sexuels réguliers ou exceptionnels avec une autre personne, ou s'ils échangent des baisers intimes avec une autre sans aller plus loin. "Tromper" c'est aussi pour 60% le fait d'embrasser une autre personne et pour 50% le fait d'échanger des messages coquins. Par contre ils ne sont que 40% à se penser infidèle quand il se livre à un jeu de séduction avec une autre ou quand ils font l'amour à leur partenaire en pensant à une autre, et que 20% quand il rêve de faire l'amour avec une autre.

Qu'est-ce que "tromper" pour une femme ?

Environ 90% des femmes pensent qu'elles sont infidèles quand elles ont des rapports sexuels réguliers ou exceptionnels avec un autre ou quand elles pratiquent des baisers intimes à un autre. Un peu plus de 60% pensent qu'embrasser sur la bouche une autre personne ou échanger des messages coquins avec lui c'est tromper son partenaire. 50% s'estiment infidèles quand elles se livrent à un jeu de séduction avec un autre, 40% quand elles font l'amour en pensant à un autre et 15% quand elles rêvent de faire l'amour avec un autre.

Au final, les femmes ont une conception de l’infidélité plus rigide que les hommes en ce qui concerne les actes impliquant un contact physique (ex : baiser, rapport ou jeux sexuels) ou la manifestation de son intérêt pour une autre personne que son partenaire (ex : échanges de message, jeu de séduction informel). Malgré tout, le sondage de l'Ifop montre qu'une majorité de Français (68%) croit encore possible de rester fidèle toute une vie à la même personne. Les femmes en sont néanmoins moins convaincues au fil du temps (86% y croyaient en 1976 vs 69% en 2014).

Source : Observatoire Gleeden de l’infidélité. Enquête sur les perceptions et les comportements des Français en matière d’aventures extra-conjugales. Ifop. 21 janvier 2014.

Lire aussi :

> Comment éviter l'infidélité ?

> Comment survivre à l'infidélité ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité