Ostéoporose : La vitamine D est inutile si vous n'avez pas eu de fracture

Publicité

Selon la revue Prescrire, une supplémentation en vitamine D ne préviendrait pas les fractures, mais augmenterait le risque de calcul rénal.

Publicité

Pour Prescrire , la vitamine D ne devrait pas être conseillée pour prévenir les fractures liées à l’ostéoporose. Si "une supplémentation quotidienne en vitamine D et en calcium permet d’éviter quelques fractures chez les personnes âgées de plus de 70 ans vivant en institution", cela ne se fait pas sans risque.

Des risques de calculs rénaux et d’AVC plus élevés

Publicité
Pour cela, la revue médicale se base sur une synthèse d’essais cliniques. Menée auprès de plus de 43 000 personnes (en majorité des femmes ménopausées mais également des hommes de plus de 50 ans), cette étude montre que la prise de vitamine D ne présente aucun intérêt pour les adultes en bonne santé ne présentant aucune antécédent de fracture et vivant toujours chez eux. Aucun résultat n’apporte la preuve d’une prévention des fractures. Au contraire, les chercheurs ayant mené ses travaux ont constaté une légère augmentation du risque de calculs rénaux.

Le même constat est dressé concernant le calcium. Elle serait associée à des risques plus élevés d’accidents cardiovasculaires.

Face à ses résultats, la revue Prescrire conclut que "chez les adultes en bonne santé n’ayant pas eu d’antécédent de fracture et vivant à domicile : pas de supplémentation en vitamine D + calcium". Elle rappelle que la prévention "repose essentiellement sur des mesures non médicamenteuses : prévention des chutes, exercice physique régulier, alimentation équilibrée".

Les femmes après la ménopause sont les plus exposées à ces fractures, touchant principalement le col du fémur, le poignet et les vertèbres.

Mieux comprendre l'ostéoporose :

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité