Ordinateur : votre façon de taper pourrait révéler la maladie de Parkinson

Publicité

Des scientifiquent du Massachusetts indiquent que la façon de taper sur le clavier de l'ordinateur pourrait un jour révéler si une personne est atteinte de la maladie de Parkinson ou non.

Publicité

© FotoliaCalmement ou avec frénésie ? Comment tapez-vous sur votre clavier d'ordinateur ? Selon des chercheurs de l'Institut de technologie du Massachusetts (Etats-Unis), certaines façons pourraient mettre en évidence des troubles du cerveau caractéristiques de la maladie de Parkinson. Ils ont créé un algorithme capable de distinguer les façons "normales" de taper sur le clavier des "anormales". Ceci, en analysant le temps de maintien de la touche, quand elle est enfoncée. "A l'heure actuelle, pratiquement toutes les informations en matière de dactylographie sont éliminées ( dans le dépistage précoce de la maladie de Parkinson, ndlr ). Nous faisons juste attention à ce que les touches soient pressées, mais pas quand ni pour combien de temps" a expliqué Ian Butterworth, l'un des scientifiques. Leur étude a d'abord porté sur les effets de la fatigue mais ils expliquent qu'ils pourraient diagnostiquer les facteurs responsables de troubles de la fonction motrice, comme lors de la maladie de Parkinson. Leurs résultats préliminaires portant sur une douzaine de patients parkinsoniens suggèrent que l'algorithme pourrait distinguer les personnes atteintes de la maladie de ceux qui ne l'ont pas. Ils vont mener une étude plus vaste pour confirmer ces premières observations. Sûrs du potentiel de leurs travaux, ils pensent que leur stratégie pourrait être utiliser pour évaluer d'autres maladies affectant les capacités motrics, telles que la polyarthrite rhumatoide.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité