Ongles : une mauvaise coupe peut être dangereuse

Publicité

Des scientifiques anglais se sont penchés sur les lois physiques qui régissent la croissance des ongles. Ils montrent qu'une mauvaise coupe peut favoriser certains problèmes comme les ongles incarnés.

Publicité

Pour avoir de jolis ongles, vous les coupez souvent ou avez recours à la French Manucure. Attention ! Une étude menée à l'université de Notthingam (Raoyaume-Uni) montre que la mauvaise taille régulière des ongles peut faire basculer leurs équilibres et provoquer un stress résiduel sur la totalité de l'ongle. Au fil du temps, cela peut conduire à un changement dans sa forme ou sa courbure et, sur le long terme, des affections plus graves.

Evitez les courbes extrêmes

Publicité
Publicité
Dans leur analyse, les scientifiques se sont penchés sur le cas des ongles incarnés. Ils ont mis au point l'équation mathématique globale de la forme de l'ongle et ont montré que les contraintes résiduelles pouvaient se produire sur n'importe quel ongle, même s'il y a avait une probabilité plus élevée pour les ongles de grande taille (les ongles incarnés étant souvent les gros orteils). Selon les scientifiques, l'âge ou le changement dans l'activité métabolique (grossesse par exemple) influent sur ces contraintes mais le découpage peut aussi les amplifier. Pour Cyril Rauch, auteur principal, le mieux est de donner à l'ongle une légère courbe sur le côté ou en ligne droite. A l'inverse, il faut éviter les courbes extrêmes ou les formes coniques longues. Il espère pouvoir appliquer cette découverte à la médecine vétérinaire : "Les animaux peuvent souffrir énormément des conditions de leurs sabots, ce qui peut avoir des effets directs sur la population humaine à l'heure où la sécurisation alimentaire dans le monde est importante."
e."

Les résultats de l'étude ont été publiés dans le journal Physical Biology , le 17 octobre 2014.

Vidéo. Bien couper ses ongles



Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité