Nettoyer le sang avec des aimants

Publicité

Des chercheurs annoncent avoir mis au point une cure magnétique pour nettoyer le sang. Ce dispositif pourrait être le début d’un traitement contre la septicémie ou des maladies infectieuses comme Ebola.

Publicité

Une étude américaine publiée dans la revue Nature Medicine met en avant le développement d'un appareil capable de nettoyer le sang d'agents pathogènes grâce à des aimants.

Comment ça marche ?

Publicité
L’appareil en question imite le fonctionnement de la rate (organe abdominal qui rassemblerait 30% de nos plaquettes sanguines (responsables de la coagulation) et qui concentre de nombreux lymphocytes). Il diffuse des billes magnétiques mesurant moins d'un millième de millimètre qui sont recouvertes d'une protéine sanguine humaine conçue génétiquement dite "MBL". Cette protéine se lie aux agents pathogènes et aux toxines et les extraits du sang. Le sang nettoyé est ensuite réintroduit.

Est-ce que ça marche ?

Les scientifiques américains à l'origine de la découverte l'ont testée sur rats contaminés par le staphylocoque doré et l'escherichia coli. Grâce à leur appareil, 90% des bactéries ont été supprimées. Selon Donald Ingber, interrogé par l'AFP, cette technique novatrice pourrait être menée "avant même que l'agent pathogène n'ait été formellement identifié et que le traitement antibiotique optimal ait été choisi". La prochaine étape sera de la tester sur des animaux plus gros, et surtout sur l'Homme.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité