NASH : la maladie peut aussi détruire votre pancréas

La stéatohépatite-non-alcoolique (NASH) touche principalement le foie. Cependant, des chercheurs du Centre allemand de recherches sur le diabète ont découvert qu'elle pouvait également affecter d'autres organes, dont le pancréas. 

Publicité
Publicité

La NASH, ou stéatohépatite non-alcoolique , est une maladie du foie provoquée par une accumulation de graisses dans l’organe , due à un excès de sucres . Cependant, des chercheurs du Centre allemand de recherches sur le diabète (Deutsches Zentrum für Diabetesforschung, DZD) ont montré qu’elle pouvait aussi altérer d’autres organes, comme le pancréas.

Une protéine responsable de l’inflammation du pancréas

Publicité

Publiée dans la revue Diabetologia, l’étude montre que la NASH pourrait toucher d’autres organes que le foie, notamment le pancréas . En effet, la maladie produit plus de glucose, de graisses dangereuses et certaines protéines , dont l’ hépatokine fetuin-A , qui est relâchée dans la circulation sanguine et touche d’autres organes comme le pancréas . Comme nous l’explique le site d’information Pourquoidocteur , les chercheurs ont exposé des cellules pancréatiques à cette protéine, ce qui a provoqué une augmentation de l’inflammation . Ils pensent ainsi que la NASH pourrait entraîner une fibrose pouvant affecter le pancréas et " déclencher ou aggraver un diabète de type 2 " .

Les reins pourraient également être affectés

Selon les propos rapportés par Pourquoidocteur , l’étude initialement publiée sur Scientific Reports montre que la protéine hépatokine fetuin-A peut également provoquer une inflammation des reins, favorisée par l'enveloppe grasse qui entoure les reins . "Le facteur qui dirige les changements pathologiques est la fetuin-A, qui est produite par un foie gras ", affirme le Pr Dorothea Siegel-Axel, auteur de l’étude et diabétologue à Université Eberhard Karl de Tübingen (Allemagne).

Maladie de NASH : certains facteurs en cause

"L’assertion selon laquelle l’obésité en elle-même cause des maladies est trop imprécise", explique le Pr Hans-Ulrich Häring, membre du conseil d’administration du centre, selon les propos rapportés par Pourquoidocteur . Il ajoute que d'autres paramètres doivent être pris en compte : "Tant que d’autres paramètres, comme la sévérité d’une NASH, les niveaux d’hépatokine, ou encore les changements provoqués dans d’autres organes , n’ont pas été évalués, nous ne pouvons pas dire si une personne a un risque accru ou non."

Il est donc difficile de trouver une cause exacte à cette maladie. Selon la World Gastroenterology Organisation Global Guidelines, "la cause exacte de la NASH n’a pas été formellement élucidée", car elle n’est pas la même chez tous les patients. Cependant, elle est étroitement liée à " la résistance à l’insuline, à l’obésité et au syndrome métabolique ". Le sucre peut être mis en cause, car derrière la cirrhose NASH se cache souvent une résistance à l’insuline . Ce trouble du métabolisme est à l’origine d’une autre maladie, le diabète de type 2 . La cirrhose NASH peut aussi être causée par l’obésité , un taux de HDL (bon cholestérol) très faible ou un taux de sucre dans le sang très élevé (hyperglycémie) . Comme la cirrhose alcoolique, elle peut favoriser l'apparition du cancer du foie.

Bien que tous les patients qui souffrent de certaines de ces causes ne contractent pas forcément cette maladie, il est important de faire attention car celle-ci demeure potentiellement mortelle, pouvant entraîner une cirrhose, une insuffisance hépatique et/ou un carcinome hépato-cellulaire.

Si le patient présente une ascite (accumulation de liquide dans l’abdomen), le médecin prescrit des diurétiques et recommande un régime pauvre en sel . Des ponctions sont parfois nécessaires pour retirer le liquide présent dans le péritoine . La consommation de boissons alcoolisées et d’aliments sucrés doit être immédiatement interrompue . Lorsque l’insuffisance hépatique devient très grave et que le foie n’est plus capable de remplir ses fonctions, une transplantation hépatique est indiquée.

Le surpoids et l’obésité peuvent entraîner de nombreuses maladies chroniques, comme "le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer" , selon l’Institute of Cardiometabolism and Nutrition. L’OMS précise qu’en 2014, plus de 1,9 milliards d’adultes (18 ans en plus) étaient en surpoids, dont 600 millions étaient obèses.

Vidéo. Pourquoi ces habitudes détruisent-elles votre foie ?

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité