Multiplier les aventures d'une nuit augmenterait l’estime de soi

Publicité

Selon une récente étude, passer une nuit avec une personne que l’on ne reverra pas après et renouveler l'expérience serait bénéfique au moral !

Publicité

Longtemps associé à la culpabilité, le sexe occasionnel pourrait en fait se révéler bénéfique. Passer la nuit avec une personne qui ne s’invitera plus jamais sous notre couette améliorerait l’estime de soi et limiterait les risques de dépression et d’anxiété, affirment des chercheurs de la Cornell University à Ithaca (USA).

370 étudiants ont participé aux recherches. Pendant 9 mois, leurs sentiments et comportements sexuels ainsi que leur sensation de bien-être ont été analysés.

Publicité
Près d’une personne sur deux aime le sexe occasionnel

En analysant les réponses, les chercheurs ont constaté que 42% des interrogés appréciaient les relations libres et occasionnelles. Or ces hommes présentaient de meilleurs scores en matière d’estime de soi et semblaient moins enclins à la dépression que les autres.

Pour les chercheurs, multiplier les relations d’une nuit permettrait d’occulter les conséquences potentiellement négatives de ces aventures sans lendemain (culpabilité, risque de maladie ou de grossesse), à condition qu’elles soient protégées et que les partenaires ne soient pas ivres.

L’équipe du Dr Zhana Vrangalov, auteur principal de l’étude, a aussi pu dresser le portrait-robot des adeptes du sexe occasionnel. Ils seraient généralement extravertis, impulsifs et à la recherche de nouvelles sensations. Les hommes seraient plus sensibles à ce genre de relations dénuées de sentiment.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité