Motilium : les recommandations des autorités sanitaires

Publicité

Selon la revue médicale Prescrire, le Motilium® et ses génériques du marché devraient être retirés du marché. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) donne ses recommandations.

Publicité

Pour Prescrire, le Motilium® devrait disparaître de nos pharmacies sans tarder. La revue médicale estime que le traitement à base de dompéridone serait responsable de 25 à 123 morts subites en 2012. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a tenu à rappeler ses recommandations dans un communiqué du 20 février 2014.

Un traitement de courte durée et à faible dose

Publicité
La réévaluation du rapport bénéfice/risque de la dompéridone (substance active du Motlium®) est en cours. Les conclusions sont attendues pour mars prochain. En attendant, l’ANSM a rappelé que l’utilité de toute nouvelle prescription doit être reconsidérée. Elle conseille aux médecins de " limiter la prescription à la durée de traitement la plus courte (usuellement 7 jours maximum) et à la dose la plus faible possible, sans dépasser 30 mg/jour chez l’adulte ". Le risque cardiaque étant majoré pour les doses quotidiennes supérieures à 30mg chez l'adulte, et chez les personnes de plus de 60 ans.

Ne pas interrompre son traitement sans avis médical

Les praticiens doivent "respecter strictement les indications de ce produit" et considérer avec attention les risques cardiaques chez les personnes présentant des facteurs de risque (insuffisance cardiaque chronique…). Pour ceux n'ayant pas de troubles cardiaques, l'ANSM indique que la prise de dompéridone peut continuer.

Ces recommandations ont déjà été formulées par l'ANSM en 2011 après l’alerte du laboratoire Janssen, fabricant du Motilium®, concernant des risques cardiaques et de mort subite.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité