Mise en garde contre plusieurs produits chimiques utilisés dans les colorations

Publicité

La Comission européenne réclame une meilleure mise en garde sur certains produits chimiques dangereux utilisés par de grandes marques dans leurs colorations pour cheveux. Ils pourraient être susceptibles d'avoir causé la mort de deux personnes suite à une réaction allergique grave.

Publicité

couleurs, toxiques Dans son rapport rendu au Scientific Committee on Consumer Safety , le Dr Ian White, dermatologiste a identifié 36 produits chimiques potentiellement "néfastes". Brûlures, démangeaisons, peau qui pèle...selon lui les produits qui pourraient provoquer les symptômes les plus dangereux sont ceux utilisés dans les colorations châtains ou brunes, qui promettent une tenue pendant 6 semaines. Julie McCabe, une mère de 38 ans, est décédée en novembre 2011 après, un coma d'un an. Elle avait été transportée à l'hôpital parce qu'elle souffrait d'un problème respiratoire qui avait commencé juste après l'utilisation d'une coloration. Un mois avant, Tabatha McCourt, une adolescente de 17 ans, s'était plaint d'évanouissements et de vomissements avant de décéder, elle aussi après avoir coloré ses cheveux. Des enquêtes ont été menées, mais rien n'a jamais prouvé que les produits chimiques étaient liés à leurs morts. Pourtant beaucoup d'avocats ont avoué avoir eu beaucoup de plaintes de consommateurs suite à une coloration.

Un avertissement comme sur les paquets de cigarettes

Publicité
Depuis novembre 2011, un message d'avertissement doit être présent sur le côté des boîtes de colorations. Il faut indiquer aux clients d'effectuer un test allergique avant toute utilisation. "Ces messages n'attirent pas autant l'attention quel ceux sur les paquets de cigarettes. Ils doivent être plus explicitent", estime le Dr White. De leurs côté les marques de cosmétiques ont répondu qu'elles est étaient satisfaites de la note mise au dos des paquets de colorations.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité