Michel Galabru : "j'ai songé quelques fois à me supprimer"

Publicité

Interviewé par le journal Libération, l'acteur Michel Galabru se confie sur ses difficultés à affronter le décès de sa femme ayant succombé à la maladie Alzheimer.

Publicité

Après la mort de son frère en octobre 2014, le comédien Michel Galabru a été frappé par un autre drame. Sa femme ayant succombé à la maladie d'Alzheimer en août 2015, l'acteur âgé de 93 ans semble avoir du mal à remonter la pente. Interrogé dans le journal Libération cette semaine, il confie avoir même pensé au pire. "La vie commence à ne plus m'interesser, j'ai d'ailleurs songé quelques fois à me supprimer".

"Je suis un lamentable velléitaire"

Publicité
S'il n'a jamais joint le geste à la parole c'est selon lui "faute de courage". Assombri par le deuil, il se juge en "lamentable velléitaire" de n'avoir pas pu le faire. Pas une seule étincelle d'humour pour Michel Galabru autrefois connu pour sa jovialité. Il ajoute être "capable de rester des heures à rêvasser ou méditer, assis sans rien faire, repoussant toujours les choses à faire au dernier momen".

Vidéo. La maladie d'Alzheimer expliquée en images

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité