Médicament : ne les prenez pas à n'importe quelle heure !

Selon des chercheurs britanniques, l’heure de prise d’un traitement peut avoir un impact considérable sur son efficacité.

Publicité
Publicité

Le moment où nous choisissons de prendre nos médicaments ne seraient pas sans conséquence, révèle une étude britannique. Des chercheurs de l’université de Surrey et de l’Institute of Cancer Research de Londres ont déterminé la façon dont les concentrations sanguines de certaines molécules évoluent au cours de la journée.

Une différence de concentration sanguine selon l'heure

Publicité
Ils ont analysé le métabolisme d’un groupe d’hommes en bonne santé pendant 48 heures. Durant les premières 24 heures, les volontaires ont été soumis à un cycle veille-sommeil normal. Mais le second jour, ils ont été privés de sommeil. L’étude révèle que 27 produits chimiques différents ont été trouvés dans leur sang à des niveaux plus élevés après une journée sans dormir.

Ainsi, notre métabolisme serait influencé par notre horloge biologique. En fonction du nombre d’heures de sommeil que nous avons, du niveau de lumière auquel nous sommes exposés et du temps écoulé depuis notre dernier repas, l’efficacité des traitements semble changer. L’étude, publiée dans la revue Pnas, suggère également que certains tests sanguins de dépistage donneraient des résultats erronés selon l’heure.

Pour les auteurs de l’étude, cela démontre la nécessité de prendre en compte l’horloge biologique de chaque patient au moment de lui administrer un médicament ou de lui faire un test sanguin.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité