Mauvais dosage : rappel d’un lot de collyre en France

Publicité

Le collyre VISIODOSE®, utilisé comme traitement des conjonctivites non infectieuses, a été rappelé dans toutes les officines par le laboratoire Coopération Pharmaceutique Française à cause d’un mauvais dosage en chlorhexidine.

Publicité

Si vous souffrez de conjonctivite, ne courrez pas à la pharmacie remplir votre stock de collyre VISIODOSE®. Un sous-dosage en chlorexidine, une molécule antiseptique bactéricide contenue dans le collyre, aurait causé le rappel du médicament dans "toutes les pharmacies en ville et au sein du circuit de distribution pharmaceutique" par le laboratoire de Coopération Pharmaceutique Française", selon Eurekasante Vidal.

"Cette mesure de précaution est motivée par des résultats d'études de stabilité non conformes, mettant en évidence un sous-dosage en chlorhexidine", souligne encore le site.

Publicité
Aucun cas de vigilance ni de réclamation à ce jour

Ce collyre est utilisé pour le traitement d’appoint des conjonctivites non infectieuses, "notamment les irritations dues à des poussières, à une exposition excessive au vent, au soleil ou à la fumée", spécifie Eurekasante .

Selon le site de l’ANSM, l’agence des produits de santé française, "aucun cas de pharmacovigilance ni de réclamation en relation avec ce défaut n'ont été rapportés à ce jour".

Vidéo. Une future maman aveugle découvre son bébé grâce à une impression 3D

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité