Mangue : le fruit qui peut vous empêcher de faire un infarctus

Publicité

Manger des mangues chaque jour aide à réduire le diabète et les maladies cardiaques.

Publicité

D’après des études très controversées réalisées aux Etats-Unis, publiées dans la revue de mai de Food & Function, la mangue pourrait réguler le taux de glycémie dans le sang, prévenir le cholestérol et les maladies cardiaques. Les études démontrent également que le fruit est bénéfique pour le cerveau, la peau et les intestins. Ces études, réalisées par des scientifiques qualifiés au sein de différentes universités, essuient de nombreuses critiques du fait qu'elles sont financées directement par des producteurs de fruits exotiques( The National Mango Board ).

Réduit le cholestérol et les triglycérides

Ces expériences ont décelé que la mangue aide à la réduction du cholestérol et des triglycérides . Des niveaux élevés de ceux-ci peuvent entraîner des maladies cardiaques. Dans cette revue, l’auteur principal, le Dr Britt Burton-Freeman, basé au Centre de Recherche de Nutrition de L’Illinois, a commenté : "Les mangues sont l'un des fruits les plus populaires au monde. Ils contiennent une variété de nutriments essentiels et de composants bioactifs qui peuvent jouer un rôle dans le soutien des principales fonctions métaboliques du corps."

Prévenir le diabète

Publicité

Des chercheurs de l’Institut de Technologie de l’Illinois (Chicago, Etats-Unis) ont réalisé sept études sur le lien entre la mangue et le diabète de type 2, au cours des vingt dernières années. Cette maladie est caracterisée par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire un taux trop élevé de glucose (sucre dans le sang). Les scientifiques ont démontré que la consommation de mangue semble réguler le diabète chez les humains et chez les animaux.

Un fruit qui regorge de bienfaits

Les résultats de ces études réalisées sur des cellules d’animaux de laboratoire suggèrent que les mangues pourraient réduire la gravité de la maladie inflammatoire de l'intestin. L’Université du Texas A & M a révélé que l'acide gallique et la mangiférine, trouvés en faibles quantités dans le fruit, ont des effets positifs sur un tel mécanisme. L’étude révèle également que la mangue aide à réduire les rides en protégeant le collagène, et à perdre du poids . Néanmois, les chercheurs américains responsables de ces études ont souligné que d’autres études sont nécessaires pour creuser les véritables avantages de ce fruit pour la santé.

Une étude controversée

Néanmoins, le rédacteur en chef de The Diabetes Times , Olivier Jelley, a tenu à mettre en garde contre l'article publié dans la revue du journal Food & Function : "Cette étude est liée à la National Mango Board, donc ils veulent en tirer prodit, c’est évident. Notre rôle est de traiter les résultats avec prudence."

Publicité

Vidéo. Infarctus : Origine et explication

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité