Manger trop salé augmenterait le risque de cancer de l'estomac

Publicité

Des chercheurs américains de l'université de Vanderbilt aux Etats-Unis, viennent de publier une étude qui montre que manger trop salé favoriserait le développement d'un cancer de l'estomac.

Publicité

sel, cancer estomac L'Helicobacter pylori est une bactérie responsable d'un grand nombre de cancer de l'estomac. Environ 50% de la population porte en elle ce microbe, mais seulement 10% développeront des maladies gastriques importantes, comme par exemple des ulcères. Afin de tester l'influence du sel sur le cancer de l'estomac, les chercheurs ont injecté l'Helicobacter Pylori sur des gerbilles de Mongolie. Elles ont ensuite été divisées en deux groupes. L'un a été soumis à un régime alimentaire normal et l'autre à une alimentation plus salée. Quatre mois plus tard, les scientifiques ont analysé les tissus gastriques des animaux. Toutes les gerbilles ayant mangé trop salé, ont eu un cancer. En revanche, seule la moitié des gerbilles avec un régime normal a été affectée par la maladie. Selon les scientifiques ce phénomène est dû au fait que le sel, stimule la protéine oncogénique, un gène qui favorise le développement de cancer. En réalisant de nouveau cette expérience après avoir ôté ce gène de l'AD des gerbilles, aucune n'a été atteinte par la maladie. Cette étude souligne de nouveau l'importance de respecter le taux moyen de sel quotidien qui est de 7 à 8 g par jour, recommandé par l'ANSES.

Publicité
Source : Gaddy JA, High dietary salt intake exacerbates Helicobacter pylori-induced gastric carcinogenesis , www.ncbi.nlm.nih.gov

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité