Manger de l’ail cru réduirait le risque de développer un cancer du poumon

Selon une étude chinoise, manger de l’ail cru au moins deux fois dans la semaine pourrait réduire le risque de développer un cancer du poumon.

Publicité
Publicité

Pour préserver vos poumons, mangez de l’ail! Selon les chercheurs du Centre for Disease Control à Jiangsu (Chine), consommer régulièrement de l’ail cru peut réduire de 44% le risque d’être atteint d’un cancer du poumon. Pour les fumeurs, le danger diminue de 30%. Selon les chercheurs, un antioxydant, appelé allicin, contenu dans l’ail, agit comme agent préventif contre la maladie. Il limite les dommages causés par les radicaux libres sur l’organisme. Au cours de cette étude, l’équipe de chercheurs chinois a comparé les cas de 1 424 patients atteints d’un cancer du poumon avec 4 500 personnes en bonne santé. Tous ont été questionnés sur leurs habitudes alimentaires, dont leur fréquence de consommation d’ail et de cigarette. Résultat ? Pour les fumeurs, non fumeurs, ou travailleurs exposés à des vapeurs sous haute-température, les scientifiques ont observé la même chose : les personnes qui mangent de l’ail cru au moins deux fois dans la semaine ont un risque considérablement réduit d’être atteints d’un cancer du poumon. D'autres recherches se poursuivent, mais aucun bénéfice n’a été confirmé pour la consommation d’ail cuit.

Publicité
Source : Raw Garlic Consumption as a Protective Factor for Lung Cancer, a Population-Based Case–Control Study in a Chinese Population, Journal Cancer Prevention Research, 8 may 2013

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité