Maladie du foie : ce que votre tour de taille peut révéler

Publicité

La graisse abdominale serait plus responsable de la "maladie du foie gras non alcoolique" et des complications associées, que l'obésité en elle-même a souligné une étude italienne. 

Publicité

C’est l’accumulation de graisse autour de la taille et non l’obésité, qui peut causer la fameuse maladie du foie gras non alcoolique ou stéatose non hépatique, a déclaré une étude présentée à l’International Liver Congress 2016 de Barcelone. La graisse accumulée dans le foie peut conduire à une inflammation qui détruit les cellules hépatiques, évoluer vers la formation d’une cicatrice fibreuse du tissu hépatique (fibrose), puis vers la cirrhose.

Si l’accumulation de graisse autour de la taille est présente chez 80% des patients obèses, elle est tout de même indépendante de cet état d’obésité.
"Bien que la NAFLD ("Non alcoolic fatty liver disease" ou maladie du foie gras non alcoolique) soit souvent associée à l'obésité, la recherche a souligné le pourcentage d’un certain nombre de patients non obèses", a d’ailleurs déclaré le Dr Rosa Lombardi de l’Université de Milan (Italie) et principal auteur de l'étude.
"Les patients minces qui accumulent de la graisse sous la peau du ventre peuvent en effet être plus à risque de complications liées à NAFLD que les patients obèses", expliquent les chercheurs.

Publicité
90 cm chez les femmes, 1 m chez les hommes

Les chercheurs ont observé 323 patients atteints de cette maladie du foie gras pour conclure qu’un tour de taille supérieur à 90 cm chez les femmes et 1 mètre chez les hommes pouvait être associé au syndrome métabolique (Foie gras, excès de graisses dans le sang, obésité abdominale et diabète), à l’artériopathie (cholestérol dans l’artère carotide) et à la fibrose.

L’indice de masse corporelle (IMC) et le tour de taille seraient, assemblés, les meilleurs indicateurs du risque de stéatose hépatique non alcoolique, selon les chercheurs.

"Des études supplémentaires doivent être conduites pour comprendre en quoi le tour de taille d'une personne, et pas seulement son poids, est important dans la détection des risque de complications associés à cette maladie", ont déclaré les chercheurs.

Vidéo. La cirrhose hépatique en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité