Mal de dos : mise en garde contre des antidouleurs inefficaces et dangereux

Des chercheurs australiens tirent la sonnette d'alarme sur les dangers parfois mortels que représente une famille d'anti douleurs souvent prescrite en cas de problème de dos.

Publicité
Publicité

© FotoliaSciatique, lumbago, pincement de vertèbres... Pour les problèmes de dos les plus fréquents ce sont principalement les anti douleurs de la famille des opiacés qui sont prescrits. Pourtant une nouvelle recherche menée par les chercheurs du George Institue for Global Health à Sydney (Australie) met en garde contre des risques suite à une consommation longue durée de ces anti douleurs.

Risque de vertiges, chutes et overdose

Après avoir rescencé les données médicales de 7300 patients les scientifiques se sont rendus compte que les opiacés comme Tramadol® et Oxycodon® réduisent la douleurs mais à une échelle très faible. En plus de cela, ils provoqueraient des effets secondaires graves sur du long terme comme une risque d'addiction, de vertiges, de chute ou d'overdose mortelle.

Publicité

"Le problème c'est que si le médecin prescrit une dose pour trois mois on se rend compte que 5 ans plus tard le patient prend toujours ce médicament, mettent en garde les auteurs de l'étude. Après une trop longue période les étirements et l'activité physique sont beaucoup plus recommandés."

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité