L’origine de l’imagination humaine localisée

Des recherches anglaises ont donné de nouvelles réponses à la question de l’origine de l’imagination. Elle serait liée au concept de "l’espace de travail" du cerveau humain.

Publicité
Publicité

imagination_petite© Fotolia L’imagination, ce qui nous différencie le plus des autres êtres vivants, est depuis toujours un sujet passionnant mais mystérieux pour les scientifiques. Des chercheurs de l’Université de Dartmouth (Angleterre) y ont apporté de nouvelles explications en réalisant des IRM sur le cerveau de 16 patients, pendant que ceux-ci analysaient des images avant de les recomposer mentalement. L’IRM a ainsi permis de cartographier les zones du cerveau qui étaient activées pendant l’exercice.
"Nos résultats nous rapprochent de la compréhension de l’organisation de notre cerveau, et comment il nous sépare des autres espèces, et nous fournit un terrain intellectuel aussi riche pour pouvoir penser librement et de façon créative", explique dans un communiqué Alex Shlegel, auteur principal de l’étude (publiée dans la revue PNAS ).

Des régions du cerveau connectées

Publicité
Selon les résultats, 11 zones du cerveau étaient impliquées : parmi elles, le lobe occipital, qui intervient dans la vue et la création d’images mentales, et le précuneus, une région plus grosse chez l’être humain que chez n’importe quel animal, qui sert entre autres à la représentation spatiale de l’environnement. C’est une des régions les plus connectées de notre cerveau et elle est très active lors des exercices mentaux.
La théorie de "l’espace de travail mental" - un réseau regroupant plusieurs régions du cerveau connectées entre elles - existe déjà dans la neuroscience, mais elle reste très difficile à prouver…

Source : Researchers discover how and where imagination occurs in human brains, Medical Xpress , 16 septembre 2013

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité