L'orgasme vaginal n'existerait pas... et le clitoridien non plus !

Un médecin italien spécialiste de la sexualité démontre qu'il est faux de parler d'orgasme vaginal ou clitoridien car ils n'existeraient pas. Il expose sa vérité dans le Journal of Sexual Medicine.

Publicité
Publicité

Selon le Dr Vincenzo Puppo, l'orgasme vaginal n'existerait pas. De même que l'orgasme clitoridien ou utérin. Dans le Journal of Sexual Medicine , il explique que la notion de plaisir vaginal remonterait au temps de Freud et n'aurait aucune base scientifique. De là, il cite les nombreux auteurs qui ont expliqué que l'orgasme vaginal était lié à des zones érectiles féminines ce qui a abouti, selon lui, à des idées fausses sur la sexualité de la femme comme la définition du le bulbe clitoridien, du clitoris interne, du point G ou encore de l'éjaculation féminine. Toutes ces déclarations auraient contribué à rendre les femmes anxieuses par rapport à leurs corps et à leurs expériences sexuelles.

"Orgasme féminin" : le terme juste

Publicité
Pour ce spécialiste italien, les organes génitaux féminins sont formés par les grandes lèvres et vestibules et disposent d'un appareil érectile. Celui-ci comprenant le clitoris, les petites lèvres, les bulbes vestibulaires et les corps spongieux. Le principal clitoris serait un organe externe (la partie interne étant non existante) et aurait trois tissus érectiles : le gland, le corps et les piliers.

En ce qui concerne le vagin, il s'agirait uniquement d'un organe interne qui n'aurait aucune relation anatomique avec le clitoris. La distance entre le gland du clitoris et l'intérieur du vagin ne prédisposerait donc pas aux chances d'orgasmes chez la femme. De même, la taille du clitoris ne serait pas non plus un indicateur de capacités orgasmiques. Aux vues de tout cela, le Dr Puppo estime que les experts de la sexualité médicale doivent parler d'"orgasme féminin" et non d'orgasme du vagin, du clitoris...

La stimulation du clitoris, principal gage d'orgasme

"Pour les femmes, la stimulation clitoridienne est importante pour atteindre l'orgasme" conclut-il. Avant de rappeller que toutes ont un clitoris et de demander pourquoi tout simplement ne pas le stimuler pendant la pénétration avec les doigts ?

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité