L'ibuprofène pourrait faire rajeunir les poumons

Publicité

Une étude américaine montre que l'ibuprofène (molécule active de l'Advil notamment) pourrait renverser le vieillissement des poumons.

Publicité

Médicament anti-inflammatoire, l'ibuprofène pourrait-il être l'anti-âge de demain pour les poumons ? Une étude menée sur des souris par l'université de l'Ohio (Etats-Unis) démontre cette possibilité. Les auteurs ont observé qu'en vieillissant les poumons sont plus inflammés. Ils ont alors nourri les souris cobayes avec de l'ibuprofène. Là, l'inflammation pulmonaire se réduisait. Les protéines inflammatoires dans les cellules de leurs poumons ressemblaient à celles de souris plus jeunes.

Un espoir contre la grippe ?

Publicité
"Les changements que nous avons vu dans le poumon après le traitement par ibuprofène indiquent que si nous pouvons inverser l'environnement inflammatoire du poumon chez les personnes âgées, nous pourrions réduire l'incidence d'infection et de maladies associées à l'infection comme la grippe et la tuberculose" ont commenté les chercheurs. Pour eux, le lien entre leurs résultats sur des souris est tout à fait faisable avec les humains car ils ont "trouvé la même signature inflammatoire dans les fluides pulmonaires des personnes âgées".

Des moyens naturels de réduire l'inflammation

Malgré des résultats prometteurs, les scientifiques précisent qu'ils ne recommandent pas d'utiliser l'ibuprofène dans le but de réduire l'inflammation pulmonaire. "L'inflammation peut être réduite de façon plus naturelle, comme avec la consommation de viande maigre, l'adoption d'une alimentation équilibrée et de l'exercice physique" ont-ils rappelé.

Source : Livescience.com

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité