L'hormone prolactine aiderait le foie à se régénérer

Publicité

Des chercheurs mexicains ont suggéré, dans une étude menée sur des souris, que l'hormone prolactine pouvait garantir une meilleure régénérescence du foie.

Publicité

foiep© Fotolia L'hormone prolactine est surtout connue pour son rôle dans la stimulation de la production de lait chez les femmes après leur accouchement. Mais elle a aussi une fonction importante pour le foie. Cet organe a le taux le plus élevé de récepteurs de prolactine dans le corps, des récepteurs qui permettent à l'hormone d'entrer dans les cellules du foie.
Des chercheurs se sont demandés si ces propriétés pourraient être utiles pour favoriser la régénérescence du foie après une opération impliquant d'en retirer une partie - ce qui est parfois nécessaire pour traiter le cancer ou d'autres maladies du foie, ou pour donner du tissu hépatique lors des transplantations.
L'équipe de Carmen Clapp (Universidad Nacional de Mexico) a étudié les différents effets de la prolactine chez des rats qui en produisaient trop, et des souris qui n'avaient pas de récepteurs de prolactine (l'équivalent de la mort de l'hormone).

Résultats : les rats qui produisaient trop de prolactine avaient des foies plus larges en comparaison de la taille de leur corps, que les rats ayant des taux de prolactine normaux, que ceux qui en produisaient trop mais avaient reçu un produit désactivant l'hormone, et que les souris ne pouvant pas traiter l'hormone. D'autre part, les cellules du foie et les cellules des vaisseaux sanguins du foie des premiers étaient multipliées plus rapidement.
Les chercheurs ont également constaté qu'après avoir enlevé des portions du foie des animaux, le foie de ceux qui produisaient trop de prolactine se régénérait plus vite que ceux des autres. Et les souris ne traitant pas la prolactine avaient non seulement un foie plus petit que les souris normales, mais étaient aussi bien plus susceptibles de mourir dans les jours suivant l'opération.

Publicité
Des résultats importants pour la suite

Ces conclusions suggèrent que la prolactine est importante pour la croissance du foie et pour sa capacité à se régénérer après une ablation partielle, la surproduction de prolactine donnant un coup de fouet aux méchanismes de réparation. Ainsi, élever les taux de prolactine pourrait être un moyen d'améliorer la régénérescence quand le foie est endommagé ou malade, ou après une opération.
"L'utilisation de traitements actuels connus pour augmenter la prolactinémie (production de prolactine) constitue des options thérapeutiques potentielles pour les maladies du foie, les blessures du foie, ou après une opération du foie, et assure des recherches plus poussées", expliquent les auteurs de l'étude.

Source : Prolactin promotes normal liver growth, survival, and regeneration in rodents: effects on hepatic IL-6, suppressor of cytokine signaling-3, and angiogenesis, American Journal of Physiology , 1er octobre 2013

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité