L'étrange oignon qui réduirait le risque de maladies cardiovasculaires

Des chercheurs de Nouvelle-Zélande ont découvert un oignon qui permettrait de réduire les risques de maladies cardiovasculaires grâce à une étrange particularité...

Publicité
Publicité

Un oignon qui ne fait pas pleurer et qui réduit en plus le risque de maladies cardiaques. Voilà ce qu'ont découvert des scientifiques de l’université d’Otago (Nouvelle-Zélande). Comment ? Ils ont retiré les composants lacrymogènes (qui font pleurer) d’un oignon commun puis l'ont analysé. Ils ont alors remarqué que cet oignon possédait une quantité importante de molécules proches de l'allicine (composant actif de l'ail) tout en conservant ses propriétés anti-inflammatoires d’origine. Cet oignon modifié se rapprocherait de l'ail et de ses bienfaits sur le coeur. Les chercheurs l'ont d'ailleurs testé et ont remarqué une baisse d’accumulation des plaquettes dans le sang par rapport à un oignon normal. En parallèle, ils ont découvert que la consommation de cet oignon par des rats pouvait jouer un rôle clé dans la réduction de la prise de poids.

Les effets de l'oignon non lacrymogène dans le sang. A droite, l'oignon modifié (en jaune, les molécules proches de l'allicine).

Publicité

Abstract Image

Source:Inhibition of Platelet Activation by Lachrymatory Factor Synthase (LFS)-Silenced (Tearless) Onion Juice, Susan Thompson, Journal of Agricultural and Food Chemistry, 7 octobre 2013.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité