Lessive : alerte sur une marque de capsules dangereuses

Lessive : alerte sur une marque de capsules dangereuses©Adobe Stock

L’UFC-Que choisir enjoint la marque Leader Price au rappel de ses dosettes de lessive liquide, particulièrement sensibles à la pression des doigts et donc dangereuses pour les enfants.

Publicité
Publicité

Trop fragiles et non-conformes aux critères de sécurité européens, les dosettes de lessive liquide de la marque Leader Price viennent d’être épinglées par l’association de consommateurs, l’UFC-Que choisir. Suite à des tests en laboratoire, celle-ci a constaté qu’elles se rompaient très facilement sous la pression des doigts et de la salive, et constituaient donc un réel danger pour les enfants en bas-âge.

L'association a alerté le service qualité de Franprix-Leader Price, qui a suspendu la commercialisation de ses dosettes. Elle n’a cependant pas procédé à un rappel, en prétendant "respecter les autres critères de sécurité du règlement européen". L’UFC-Que choisir a donc saisi la Répression des fraudes (DGCCRF) pour déclencher le rappel immédiat de ces lessives.

Publicité

11 produits sur 24 ont échoué aux normes de sécurité

"Les écodoses doivent résister "à une compression mécanique d'au moins 300 N (environ 30 kg, ndlr) dans des conditions d'essais normales" a souligné l ’UFC-Que choisir en relayant les termes de la réglementation européenne (règlement n° 1297/2014). Ce critère était loin d’être respecté selon l’association, qui a testé les dosettes dans le cadre d’une grande analyse de lessives liquides et en capsules, dont les résultats ont été publiés dans son dernier numéro. "Lors d’une première salve de test, 7 capsules Leader Price sur 24 ont rompu à des compressions inférieures à 300 N. Répété sur un second lot acheté deux mois plus tard, le test a abouti à l’échec sur ce même critère de 11 produits sur 24 !".

De nombreuses expositions accidentelles

De couleur verte, les dosettes liquides attirent l’œil des enfants et ont provoqué de nombreux accidents ces dernières années. En 2014, les centres antipoison et de toxicovigilance alertaient déjà les consommateurs sur le nombre d’accidents causés par les capsules aux airs de bonbons chez les enfants en bas âge. Entre 2015 et 2012, 7 562 expositions accidentelles avaient été répertoriées pour l’ensemble des dosettes liquides.

Vidéo. L'hygiène buco-dentaire

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité