Les steaks végétaux, moins sains qu’il n’y parait

Les steaks végétaux, moins sains qu’il n’y parait ©iStock

A base de soja, de pois ou de céréales, les steaks végétaux sont de plus en plus utilisés comme substitut à la viande. Mais certains d’entre eux auraient de piètres qualités nutritives, révèle le magazine 60 millions de consommateurs.

Publicité
Publicité

Ils ne contiennent pas de viande et sont souvent au cœur des régimes végétariens et végétaliens. Mais que contiennent vraiment les steaks végétaux ? Le magazine 60 millions de consommateurs s’est penché sur la question dans son numéro de janvier 2017 et le constat n’est pas brillant : sur 10 produits vendus en grande surface, 5 contiennent moins de 15% de protéines . Un pourcentage limite dans un tel aliment pour "répondre aux besoins quotidiens", selon Vanessa Guyot, diététicienne interrogée par le magazine. Seul le steak "Croc tofou olives & feta" de la marque Soy ® se démarque des autres références testées en étant "bien équilibré et riche en protéines", selon 60 millions de consommateurs .

Publicité

Trop de sel et d’additifs dans les steaks végétaux

Mais ce n’est pas tout. Le magazine pointe également du doigt une trop faible teneur en fibres et de trop grandes quantités de sel et d’additifs comme les "colorants, gélifiants, épaississants [et] exhausteurs de goût". Le plus mauvais élève en la matière serait le "Carré gourmand tomates et mozzarella", dans la gamme "Le bon végétal" de la marque Herta ® . Ce produit utiliserait en plus des ingrédients de base de mauvaise qualité, dévoile le magazine.

Comment bien choisir son steak végétal ?

Pour être sûr de faire le bon choix, prêtez attention aux étiquettes. Tout d’abord, veillez à ce que ces steaks allient à la fois des céréales (riz, quinoa, maïs, blé, semoule…) et des légumineuses (lentilles, pois, haricots, soja, fèves…) pour qu’ils contiennent "les neuf acides aminés essentiels à l'organisme pour fabriquer du muscle, des enzymes, des anticorps et des hormones" , rapporte 60 millions de consommateurs . De plus, la teneur en protéines du produit est indiquée sur son emballage, n’hésitez pas à la comparer entre différentes marques. Elle doit osciller entre 12 et 15%, selon le magazine. Enfin, préférez les produits dont la liste d’ingrédients est courte : elle sera le signe d’une plus faible quantité d’additifs.

Vidéo. Des aliments pas si bons pour la santé

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité