Les ronfleurs, plus à risque de mourir du cancer

Publicité
Publicité

ronfler cancer Selon le Dr Javier Neto, scientifique à l'Université du Wisconsin (USA), les ronfleurs auraient plus de risque de mourir du cancer. Les plus modérés doubleraient ce risque, tandis que les gros ronfleurs le multiplieraient par 4,8, en comparaison à des non ronfleurs.

Pour en arriver à cette conclusion, le chercheur a rassemblé l'équivalent de 22 ans de recherches menées sur le sommeil de 1522 personnes. Des tests réalisés en laboratoire sur des souris avaient déjà mis en évidence que la privation d'oxygène, possible en cas de ronflements, pouvait favoriser la croissance des tumeurs . "Les preuves apportées sur les animaux et maintenant sur les Hommes sont très convaincantes. Si la relation entre la mortalité par cancer et les troubles respiratoires observés pendant le sommeil est validé par d'autres études complémentaires, le diagnostic et le traitement de ces troubles pourront être indiqués pour prolonger la survie de patients atteints d'un cancer " a déclaré le chercheur (Dailymail).

Publicité
A noter : Lors de l'étude, les scientifiques se sont rendus compte que le lien entre les ronflements et l'augmentation du risque de mourir d'un cancer était plus prononcé chez les patients non obèses.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité