Les requins, traitement miracle du cancer du sein ?

Publicité

Les requins ont dans leur sang un anticorps très spécifique qui pourrait combattre le cancer du sein. Des scientifiques britanniques mènent l'étude.

Publicité

© Fotolia Des chercheurs de l'Université d'Aberdeen pensent que le système immunitaire des requins est si puissant qu'il pourrait bloquer la croissance du cancer du sein. Ayant bénéficié d'une subvention de 200 000 dollars, ils ont décidé d'étudié cela de plus près. Ils ont prélevé les protéines HER2 et HER3 trouvées à la surface des cellules cancéreuses et les ont injectées dans les requins pour déclencher la production d'anticorps "Ignar", présents uniquement dans le sang de requins. "Ces anticorps sont très intéressants car ils se lient à des virus ou des parasites d'une manière très différente de celle des anticorps humains" a expliqué le Dr Helen Dooley, qui dirige les recherches. D'ici 3 ans, les scientifiques vont prélever des échantillons de sang de la queue des requins pour voir si les anticorps parviennent à empêcher le développement et la propagation des cellules cancéreuses. "Ce n'est que la première étape d'un très long processus, mais si notre hypothèse est vraie, nous espérons développer de nouveaux médicaments anticancéreux" souligne la scientifique. L'espoir est grand.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité