Les régimes hyperprotéinés aussi cancérigènes que la cigarette ?

Publicité

Une étude britannique révèle que les personnes qui adoptent une alimentation riche en protéines -comme les diètes Atkins ou Dukan- après 50 ans ont quatre fois plus de risques de mourir d'un cancer.

Publicité

Les scientifiques de l'université de Caroline du Sud (Etats-Unis) mettent en garde contre les régimes hyperprotéinés tels que Dukan et Atkins. Dans leur analyse, ils ont suivi 6381 adultes de plus de 50 ans pour comparer les effets d'un régime plus ou moins riche en protéines sur la longévité. A l'arrivée, ils ont observé que ceux qui consomment le plus de protéines (16% des calories quotidiennes provenaient des protéines, dont deux tiers de protéines animales) risquent quatre fois plus que les autres de mourir d'un cancer. Soit presqu'autant que les personnes qui fument 20 cigarettes par jour, soulignent les chercheurs. D'après eux, il ne faudrait pas dépasser 45g de protéines animales par jour, entre 50 et 65 ans.

Publicité
Trop de protéines favorisent le développement de cancers
Les scientifiques expliquent que les protéines nourrissent une hormone appelée IGF1. Si le taux de cette hormone vient à être trop élevé dans l'organisme, elle favorise alors le développement des cellules cancéreuses. Avant 65 ans, les scientifiques conseillent de ne pas abuser des protéines. Après, c'est l'inverse. Le corps absorbe moins bien les protéines donc pour éviter les carences, ils recommandent d'augmenter la dose journalière pour atteindre 55g. De manière générale, ils pensent qu'il vaut mieux privilégier les protéines issues des poissons et des légumes (ex : haricots, lentilles).
>

Publicité
Une vidéo pour en savoir plus sur les régimes hyperprotéinés :



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité