Les pulsations de nos doigts peuvent évaluer la santé de notre cœur

Une étude américaine révèle que l’on peut se servir des pulsations ressenties dans nos doigts pour évaluer la santé de notre cœur.

Publicité
Publicité

main_petite© Fotolia

Le physiologiste Gary Pierce, assistant professeur à l’Université de l’Iowa (Etats-Unis), a fait une découverte étonnante. Selon lui, il serait possible de mesurer la rigidité de l’artère aorte (critère d’évaluation du risque de maladies cardiaques) en plaçant un transducteur* sur le doigt ou au-dessus de l’artère brachiale (dans le bras). Les données affichées par l’appareil, combinées à l’âge de la personne et son indice de masse corporelle, permettent aux physiciens de savoir si l’aorte a durci. Cet examen se fait d’habitude en enregistrant les pulsations de l’artère carotide, dans le cou, ou de l’artère fémorale, dans l’aine. Gary Pierce explique que la technique qu’il a trouvé est plus efficace et moins gênante pour les patients, et qu’elle peut être facilement réalisée lors d’examens de routine semblables à la mesure de la tension artérielle.
Si les maladies cardiaques ont nettement diminué en Europe, elles restent en France la première cause de mortalité chez les femmes et la deuxième chez les hommes.

*dispositif convertissant un signal physique en un autre.

Publicité
Source : Your finger's pulse holds the key to your heart's health, IowaNow , 4 septembre 2013

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité