Les prix des médicaments les moins chers vont augmenter

Publicité

Les médicaments les moins chers risquent bien de voir leur prix grimper en flèche. La raison ? Le changement de mode de rémunération des pharmaciens, selon Le Figaro.

Publicité

A partir du 1er janvier 2015, votre passage en caisse à la pharmacie risquerait bien d’alléger un peu plus votre portefeuille. Selon Le Figaro, les tarifs des médicaments dont le prix est actuellement inférieur à 3,20 euros devraient augmenter. Plus de 10% des traitements seraient concernés par cette mesure, dont l’Ibuprofen®, le Gaviscon®, le Levothyrox® ou encore de nombreux traitements homéopathiques. Ainsi, un tube de granules commercialisés aujourd’hui à 2,02 euros vous coutera 15 centimes de plus en 2015.

Pas de hausse pour le Doliprane® et l'Efferalgan®

Publicité
Toujours selon Le Figaro , le Doliprane® et l’Efferalgan® ne devraient pas voir leur prix flamber. Alors qu’ils auraient du voir débarquer il y a peu la concurrence des génériques, BMS et Sanofi, leurs fabricants, ont réussi à y échapper en échange d’une baisse des prix de ces traitements. Une réduction dont les utilisateurs ne pourront profiter, annulée par cette augmentation de la marge des pharmacies
Publicité
Mais pourquoi une telle hausse dans les tarifs de ces petits traitements remboursables ? Tout simplement parce que le mode rémunération des officines va changer. En mai dernier, les pharmaciens s’étaient entendus avec le gouvernement pour intégrer dans leur rémunération une rétribution calculée sur le nombre de médicaments vendus plutôt que sur leur prix. Cet accord ne concerne que les traitements remboursés par la Sécurité sociale. Chaque boîte vendue rapportera 0,80 euro au pharmacien en 2015 et 1 euro en 2016. Ainsi la rémunération augmentera sur les médicaments les moins chers, mais diminuera sur les plus chers.
ers.

Sur le même thème : Des médicaments bientôt en vente dans les grandes surfaces ? :



Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité