Les menteurs sont sincères sur... leurs mensonges

Publicité

Selon une expérience hollandaise, les gros menteurs sont généralement les plus francs lorsqu'il s'agit d'avouer leurs impostures.

Publicité

S'il est possible de démasquer un menteur par quelques gestes typiques, il pourrait y avoir une méthode bien plus rapide et toute aussi efficace pour confondre les Pinocchio en herbe ! Il suffirait simplement de leur demander. C'est ce que suggère une étude réalisée par des chercheurs de l'Université d'Amsterdam, aux Pays-Bas, et publiée dans la revue Human Communication Research .

Honnêtes dans la malhonnêteté

Publicité
Il a été demandé à 527 personnes le nombre de fois qu'ils avaient menti durant les dernières 24 heures. Les nombres de mensonges admis par chacun ont été additionnés afin d'obtenir un volume global de mensonges. Les scientifiques hollandais ont alors réalisé que 40% des mensonges étaient l'œuvre de 5% des sondés. Ils ont ainsi pu détecter les menteurs qui s'assumaient.

Les volontaires ont ensuite été invités à lancer un dé plusieurs fois à l'abri des regards et à additionner la somme des points obtenus. Plus ce nombre était élevé, plus ils gagnaient d'argent. Mais seule leur parole déterminait le score réalisé. Les résultats ont été sans appel, ce sont les menteurs reconnus précédemment qui empochaient les plus fortes sommes.

"Le fait que les particpants qui avaient indiqué mentir souvent l'ont [effectivement] fait plus souvent [que les autres] dans le test avec les dés démontrent qu'ils avaient été honnêtes au sujet de leur malhonnêteté", analyse Bruno Verschuere, l'un des auteurs de l'étude. A méditer !

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité