Les hommes circoncis auraient plus de plaisir au lit

Les hommes circoncis auraient plus de plaisir au lit©Fotolia

Cette pratique chirurgicale pourrait améliorer le plaisir sans altérer la fonction sexuelle, mais aussi diminuer le risque de blessures liées aux rapports et de transmission de maladies sexuellement transmissibles.

Publicité

Comment améliorer ses performances sexuelles ? Grâce à la circoncision, selon des chercheurs en épidémiologie et en santé publique de l’université de Chicago, aux Etats-Unis. Dans une étude qu’ils publient dans le Journal of Sexual Medicine, ces scientifiques expliquent en effet qu’un homme circoncis prendra plus de plaisir et sera moins sujet aux blessures liées à l’acte sexuel.

Publicité

Plus de plaisir sexuel après la circoncision

Les chercheurs ont suivi pendant 24 mois un groupe de 362 hommes vivant en République Dominicaine qui avaient reçu une circoncision masculine médicale volontaire. Ils ont mesuré la satisfaction personnelle liée à cette circoncision, le plaisir et le bon fonctionnement sexuel mais aussi le nombre de blessures liées au coït. Et les résultats sont étonnament encourageants : 98% des participants se sont dits satisfaits de leur circoncision, 95% ont rapporté que leur(s) partenaire(s) féminine(s) étaient également satisfaites et 67% d’entre eux ont déclaré prendre plus de plaisir pendant l’acte sexuel depuis leur circoncision . De plus, les chercheurs ont relevé une amélioration de la fonction sexuelle et une diminution du risque de blessures liées aux rapports. Ces résultats donnent l'avantage à la circoncision dans un débat qui divise depuis longtemps les partisans et les opposants à cette pratique. La circoncision est en effet parfois soupçonnée d'impacter négativement la sensibilité du pénis et l'excitation de l'homme.

Circoncire pour prévenir le VIH ?

En parallèle, les auteurs de l’étude soulignent un autre bénéfice lié à la circoncision. Que cette opération, qui consiste à ôter le prépuce, soit pratiquée à l’âge adulte ou pendant l’enfance, elle permettrait de diminuer le risque de transmission du VIH. C’est pourquoi ces scientifiques suggèrent que la circoncision masculine médicale volontaire puisse s’inscrire dans les plans de prévention contre le sida "sans qu'elle affecte défavorablement le plaisir ou la fonction sexuelle".

Vidéo. Ce que vous ne savez pas sur le pénis

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité