Les flatulences pourraient révéler un cancer du côlon

Publicité

Un scientifique américain déclare avoir mis au point deux techniques d'analyse des gaz émis lors des flatulences pour dépister certaines maladies du côlon, comme le cancer.

Publicité

© FotoliaAprès l'analyse des selles, voilà celle des gaz pour aider au dépistage du cancer du côlon. Kourosh Kalantar-Zadeh, chercheur et ingénieur électricien à Melbourne (Australie), a mis au point deux moyens d'analyser les excréments pendant leur fermentation. A quoi ça sert ? Selon lui, les changements dans la teneur des gaz peuvent être associés à des maladies intestinales comme le syndrome du côlon irritable ou le cancer.

Un test sous forme de gélules à avaler

Publicité
La première technique est un bocal, dans lequel on place les selles. Munis d'un capteur, le couvercle de la jarre est capable de détecter les molécules de gaz fumant à l'intérieur et d'évaluer leur concentration. La deuxième invention du chercheur est une gélule impérméable aux liquides intestinaux contenant un microprocesseur. Une fois avalée, cette capsule permettrait aux médecins de suivre et d'analyser les données de la matière fécale et sa fermentation directement dans son environnement c'est-à-dire : les intestins. Pour l'instant, le chercheur a pu tester ses inventions uniquement avec ses propres selles. Le chercheur espère pouvoir financer une étude avec plus de sujets et permettre de développer ses techniques de dépistage qui seraient moins invasives que la coloscopie

Vidéo. Le cancer colorectal expliqué en images

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité