Les femmes sont-elles de meilleures médecins que les hommes ?

Une étude canadienne sur les médecins révèle que les femmes réaliseraient moins d'actes que les hommes, mais seraient plus attentives à leurs patients.

Publicité
Publicité

medecinsp© Fotolia Aujourd'hui, c'est près de la moitié des médecins Français qui sont des femmes, et elles devraient être majoritaires dans la profession à l'horizon 2020. Y a-t-il une réelle différence entre les deux sexes dans leur manière de pratiquer ?
Des chercheurs de l'Université de Montréal (Québec) ont étudié le comportement de 870 médecins de famille prenant en charge des patients diabétiques. Pour pouvoir juger de la qualité des soins, ils se sont fondés sur les recommandations de l'Association canadienne du diabète.

Résultats : "Les femmes docteurs ont obtenu des scores significativement plus élevés en matière de conformité aux guides de pratique. Elles sont plus nombreuses que les hommes à prescrire les médicaments recommandés et à planifier les examens requis", explique Valérie Martel, principale auteur de l'étude. Ainsi trois femmes sur quatre ont exigé de leur patient qu'il passe un examen de la vue, contre 70% de leurs confrères ; 71% d'entres elles avaient prescrit les médicaments recommandés, pour 67% chez les hommes.
Pour certains, ce n'est pas non plus une preuve que les femmes pratiquent une meilleure médecine. Selon le Pr Vincent Renard, président du collège national des généralistes enseignants, "la qualité des soins ne se résume pas au respect des normes, la satisfaction du patient constitue également un critère déterminant". Un aspect sur lequel l'étude québécoise ne s'est pas penchée.

Publicité
L'étude montre aussi qu'en déclarant 1 000 actes de moins par an que leurs confrères, les femmes apparaissent nettement moins productives ; une différence très marquée en France.

Une réflexion à nuancer

Cette moindre productivité serait entre autres expliquée par une plus longue durée de consultation - 19 minutes contre 17 pour les hommes. Près de six femmes sur dix déclarent réaliser des consultations de 20 minutes et plus, une durée déclarée par seulement 35% des hommes. "Les femmes médecins prennent plus leur temps pour expliquer, conseiller. Elles ont une qualité d'écoute et un souci de pédagogie ", analyse le Dr Christine Bertin-Belot représentant l'association Femme Médecin Libéral, dans les lignes du Figaro.
Le critère de productivité doit donc être relativisé selon Régis Blais, co-auteur de l'étude. "Un médecin qui prend le temps que bien expliquer ses problèmes à ses patients pourrait faire en sorte que ceux-ci ne reviennent pas un mois plus tard pour un détail qui les inquiète. La personne la plus productive pourrait ne pas être celle que l'ont croit".

Il reste en tout cas de nombreuses différences entre les hommes et les femmes dans le choix de leur spécialité : les femmes ne représentent que 41% des médecins généralistes et 42% des spécialistes. Elles sont en revanche plus plus représentées en médecine du travail, en gynécologie médicale, en dermatologie, ou encore en pédiatrie. Enfin, elles restent très minoritaires chez les anesthésistes et les chirurgiens généraux.

Source : Qualité et productivité dans les groupes de médecine de famille : qui sont les meilleurs ? Les hommes ou les femmes ?, Science Direct , octobre 2013

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité