Les antidouleurs nous rendraient-ils sourds ?

Publicité
Publicité

Mal à la tête, courbatures, fièvre... Nous prenons tous des antidouleurs au quotidien, le plus souvent en automédication. Mais attention ! Des chercheurs du Bingham and Women’s Hospital (Boston) annoncent que deux des plus connus, l' ibuprofène et le paracétamol, pourraient augmenter la perte auditive en fin de vie de 34% ! Ils ont suivi la consommation de ces antidouleurs par 62 261 femmes de 1995 à 2009. Elles ont ensuite répondu à des questions permettant d'évaluer leur capacité auditive. C'est là que les chercheurs ont observé que celles en prenant régulièrement (2 à 3 fois par semaine) avaient un risque de perte auditive majoré de 34 %, comparativement à celles qui n'en prenaient pas.

A noter : Aucun lien n'a été identi fié entre la prise d'aspirine et la perte de l'audition.

Publicité
Source : American Journal of Epidemiology, août 2012, Analgesic Use and the Risk of Hearing Loss in Women.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité