Les 5 odeurs à reconnaître pour identifier votre risque de maladie d’Alzheimer

Les 5 odeurs à reconnaître pour identifier votre risque de maladie d’Alzheimer©Istock

Des scientifiques de l’Université de Chicago aux Etats-Unis ont remarqué que les patients atteints de démence n’arrivaient pas à reconnaître certaines odeurs, cinq avant que le diagnostic ne soit posé. 

Publicité
Publicité

Selon une étude réalisée par des scientifiques de l’Université de Chicago et publiée dans le Journal of The American Geriatrics Society, les personnes qui n’arrivent pas à identifier certaines odeurs auraient deux fois plus de risques de développer une démence dans les cinq années qui suivent. La maladie d'Alzheimer étant la cause la plus courante de démence.

Menthe poivrée, orange, cuir...

Dans l'expérience, cinq odeurs ont été testées sur un panel de 2906 personnes âgées de 57 à 85 ans :
- La menthe poivrée
- Le poisson
- L’orange
- La rose
- Le cuir
Les résultats démontrent que les personnes qui n’arrivent pas à identifier au moins 4 de ces 5 odeurs auraient deux fois plus de risques de développer un syndrome de démence*. Le premier dommage de la démence au niveau du cerveau surviendrait donc dans les neurones olfactifs qui ont pour fonction de distinguer les arômes.

"La perte de l'odorat est un signal fort que quelque chose a mal tourné"

Publicité

L’auteur de l’étude, le Pr Jayant Pinto a déclaré dans le Journal of The American Geriatrics Society : "Cinq ans après que le test ait été réalisé, la majorité des participants qui n’ont pas réussi à identifier un seul de ces parfums, ont reçu un diagnostic de démence. P rès de 80% de ceux qui ont fourni juste une ou deux réponses correctes ont également été diagnostiqués d'une démence." Le professeur explique que "dans l’ensemble, le degré de perte d'odeur et l'incidence de la maladie ont été directement liés". Selon lui "la perte de l'odorat est un signal fort que quelque chose a mal tourné et des dommages importants ont été faits" . Des résultats qui pourraient aider à détecter de façon précoce la maladie.

De précédentes études ont démontré que les tests d’odeurs se révèlent être des détecteurs fiables de maladies. Des scientifiques de Floride (Etats-Unis) ont par exemple inventé un test olfactif capable de confirmer un diagnostic d'Alzheimer à base de beurre de cacahuètes.

*L'Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la démence comme un syndrome dans lequel on observe une dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes. La maladie d’Alzheimer serait à l’origine de 60-70% des cas dans le monde.

Publicité

Vidéo. Parkinson : les symptômes qui doivent inquiéter

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité