Les 4 signes qui montrent qu’il vous ment

Lors d'une conférence Noah Zandan spécialiste du comportement linguistique a expliqué quels sont les tics de language souvent utilisés lorsque quelqu'un ment. 

Publicité
Publicité

© Istock"Nous disons 10 à 200 mensonges par jour", affirme Noah Zandan, auteur de la conférence TED La langue du mensonge, dont le contenu a été relayé par le journal anglais DailyMail, "En partie pour donner une meilleure image de nous-même, en nous identifiant à la personne que nous souhaiterions être plutôt que la personne que nous sommes".

A partir de ce constat et se basant sur une technologie d’analyse linguistique, le chercheur a identifié quatre modèles communs de langage subconscients, révélant le mensonge :

Publicité

- Moins de référence à soi-même et plus d’utilisation de la troisième personne car le menteur prend inconsciemment de la distance. Par exemple : "La voiture n’était conduite par personne", plutôt que "je ne conduisais pas la voiture". - Le langage est plus négatif , car dans leur subconscient, les menteurs se sentent coupables. Par exemple "Je n’ai pas triché à cet examen stupide" ou encore " la circulation était horrible, je détestais mon trajet". - Les explications sont simples car les menteurs construisent leurs histoires de toutes pièces.

- De longues phrases : les histoires ont beau être simples, les menteurs baratinent et insistent sur des détails inutiles et encombrants, pour paraître plus réalistes.

Lire aussi :

"Les histoires issues de l’imagination sont qualitativement différentes de celles basées sur des expériences réelles", a commenté le spécialiste. C’est inquiétant quand on sait, toujours selon lui, que 60% des gens ne peuvent passer 10 minutes sans dire un mensonge (même petits).

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X