Les 11 clés d’une bonne mort

Publicité

Si vous pouviez choisir, vous préfereriez mourir écrasé par un astéroïde ou après avoir ingurgité une dose fatale de morphine ? Une étude américaine révèle les meilleures morts désirées par ses participants. 

Publicité

Peut-on préparer sa mort comme on prépare une naissance ou un mariage... ? Selon une étude de l’école de médecine de l’Université de San Diego (Californie) il est important de préparer la venue de la grande faucheuse, même si cela peut paraitre morbide : "Les gens n'aiment pas en parler en détail, mais ils devraient. Il est important de parler honnêtement et en toute transparence de la mort que chacun d’entre nous préfèrerait" a commenté le Dr Dilip Jeste. Et sur ce point, les avis diffèrent.

Pour conduire cette étude, les scientifiques ont analysé 32 rapports d’études consacrées à la définition d’une bonne mort. Celles-ci avaient soumis différents questionnaires à des patients et à leurs familles, avant et après le deuil, ainsi qu’au personnel de santé.

Publicité
Le plus important pour les patients : mourir selon sa religion ou sa spiritualité

Résultat :

Les 3 désirs de mort les plus partagés :
Mourir en choisissant un processus de mort spécifique
Mourir sans douleur
Mourir en phase de bien-être émotionnel

Mais aussi :
Mourir avec le sentiment d’avoir "terminé" sa vie
Mourir suite à un traitement adapté
Mourir entouré de sa famille
Mourir en bons termes avec le personnel de santé
Autre

Le plus important pour les patients :
Mourir en conformité avec sa religion/spiritualité

Le plus important pour les membres de la famille :
Mourir avec dignité
Mourir après une bel

Publicité
"J’espère que ces résultats favoriseront le dialogue autours de la mort. On pourrait même développer des échelles de notation des décès, ce qui mènerait à une discussion plus approfondie sur le sujet, et à une "meilleure" expérience des décès pour les patients", a commenté le Dr Jeste. "Vous pouvez améliorer vos chances d’avoir une bonne mort en en parlant un peu avant" a-t-il conclu.
l conclu.

Vidéo. Espérance de vie : "la baisse provient de trois épisodes sanitaires"



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité