Le toucher vaginal serait inutile

Publicité

Des médecins estiment que l’utilité du toucher vaginal lors de l’examen gynécologique annuel ne serait pas avérée chez les femmes en bonne santé.

Publicité

Pour de nombreuses femmes, ce pourrait être une excellente nouvelle. Le toucher vaginal, pratiqué lors de l’examen gynécologique, se révèlerait inutile selon la publication de l’American College of Physicians (ACP) dans les Annals of Internal Medicine. "L’examen vaginal de routine n’a pas démontré de bienfaits pour les femmes qui ne présentent pas de symptômes, de sur-risques ou qui ne sont pas enceintes", a déclaré le Dr Linda Humphrey, co-auteur du rapport. Il serait même inapproprié aux femmes présentant des pertes vaginales, des saignements anormaux, des douleurs, des troubles urinaires ou une dysfonction sexuelle.

Gênant et peu précis

Publicité
Inconfortable pour de nombreuses femmes, cet examen permet "rarement de détecter des maladies graves et ne réduit pas la mortalité", estime la praticienne. Elle souligne de plus que, dans certains cas, il entraîne des examens et des coûts supplémentaires alors qu'une vérification visuelle suffirait à dépister un cancer du col de l’utérus ou une infection par le papillomavirus. Enfin, constatant qu'une à six femmes sur dix admettent ressentir des douleurs lors de l’examen, elle pense qu'il est un frein au bon suivi gynécologique.

A noter : seul le toucher vaginal est concerné par ces recommandations, non le frottis qui reste un acte médical nécessaire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité