Le sexe aussi important que la nourriture pour être heureux

Publicité

Pour les Français, il n’y a pas que la cuisine qui rend heureux ! Le sexe est tout aussi important dans la recherche du bonheur, révèle une nouvelle enquête.

Publicité

La France, pays de la gastronomie ! Mais si à l’étranger, nous passons pour des personnes attachées aux plaisirs de la table, la nourriture n’est pas notre seule source de bonheur, bien au contraire. Selon une étude Harris Interactive pour le magazine Grazia , elle partage l’affiche avec le sexe !

Pour 42% des Français, sexe et nourriture sont aussi importants !

Publicité
L’institut de sondage a demandé à 1000 personnes représentatives des Français âgés de plus de 18 ans de noter sur 10 le bonheur que leur procuraient les deux. La nourriture a obtenu une note globale de 7,1 tout comme le sexe. Mais si pour l’alimentation, il y a peu de différences entre les catégories de population, côté sexe, les hommes sont les plus généreux au moment de l’attribution des points (7,5/10) comparés aux femmes (6,7/10). Les jeunes déclarent aussi que le sexe les rend plus heureux que les plus de 65 ans.

Au moment de comparer nourriture et sexe, 42% des Français les placent à égalité sur l’échelle du bonheur. Pour un tiers, leurs ébats sont plus plaisants, alors qu’un sur cinq plébiscitait la gourmandise.

Les hommes préfèrent se priver de nourriture !

Harris Interactive a alors voulu savoir s’il serait plus facile de se priver de sexe ou de nourriture. Les sondés sont apparus très partagés sur la question, la moitié reconnaissant préférer s’abstenir de manger, l’autre de galipettes sous la couette. Les hommes se mettraient plus volontiers au régime (59%) alors que les femmes opteraient plus pour une absence de câlins (57%).
Enfin, notons que 72% des Français jugent plus difficile de partager la vie d’un conjoint mauvais au lit que derrière les fourneaux. Là-aussi, les hommes et les femmes n’ont pas le même point de vue. Elles sont plus nombreuses à estimer que le pire défaut pour un conjoint est de ne pas assurer dans l’intimité.

Enquête réalisée en ligne du 18 au 20 mars 2014, méthode des quotas.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité