Le sel, pas si mauvais pour les personnes âgées ?

Publicité

Une nouvelle étude suggère qu’il n’y aurait aucun lien entre la mortalité chez les personnes âgées et leur consommation de sel.

Publicité

Le sel ne serait pas aussi dangereux qu’on le croit. Une nouvelle étude menée par l’Université du Michigan et d’Atlanta (Etats-Unis) montre que la consommation de sel chez les personnes âgées de plus de 70 ans n’augmente pas leurs risques de maladies cardio-vasculaires.
Pour arriver à ce résultat, les scientifiques ont demandé à 2 642 participants âgés de 71 à 80 ans de remplir un questionnaire sur leur alimentation et sur leur consommation de sel. Parmi eux, 881 sont décédés dans la décennie, 572 ont développé une maladie cardio-vasculaire et 398, une insuffisance cardiaque.

Une étude controversée

Publicité
Cependant, les chercheurs n’ont pas trouvé de lien entre l’apport en sodium (le composé le plus important du sel) et ces maladies. Les volontaires qui salaient le plus leur repas représentent 35% des personnes décédées contre 34 % pour les autres. Ceux qui consommaient le sel de façon modérée ne représentent que 31% des décédés.

La recherche a été vivement critiquée par les universitaires et les médecins car elle repose essentiellement sur un questionnaire, ce qui n’est pas statistiquement significatif. Ses résultats ont été publiés le 19 janvier 2015 dans la revue scientifique JAMA Internal Medecine .

Vidéo. L'insuffisance cardiaque congestive expliquée en images :

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité