Le secret de notre longévité ? La lenteur de notre métabolisme !

Chaque jour, nous consommons 50% de calories en moins que les autres mammifères. Ce métabolisme lent est à l’origine de notre longue espérance de vie.

Publicité
Publicité

Les mammifères vivent en général à 100 à l’heure. Leur enfance ne dure que quelques mois, ils ont un taux de reproduction très élevé, et meurent au bout de quelques années. Mais parmi eux, deux espèces se démarquent. Les primates et les Hommes. Tous deux ont une espérance de vie bien plus longue que les autres, 40 ans en moyenne pour le chimpanzé ou le bonobo, 80 pour l’Homme.

Deux fois moins de calories dépensées

Publicité
Une équipe internationale de chercheurs travaillant dans des zoos et des réserves s’est interrogée sur les raisons de cette longévité. En examinant la dépense énergétique quotidienne de 17 espèces de primates, les scientifiques ont découvert la clé de ce mystère. "Les humains, les chimpanzés, les babouins et les autres primates dépensent la moitié des calories attendues pour un mammifère du même gabarit", a déclaré Herman Pontzer, anthropologue au Hunter College de New York (Etats-Unis) et auteur de l’étude. Ce métabolisme incroyablement bas explique notre rythme de vie lent.

De nouvelles recherches sont en cours pour comprendre le lien entre activité physique et dépense énergétique. En effet, les singes en captivité brûlent plus de calories que les primates sauvages, ont observé les chercheurs. "Comprendre le métabolisme humain et le comparer avec celui de nos plus proches parents nous aidera à déterminer comment nos corps ont évolué et comment les garder en bonne santé" concluent-ils.

Les conclusions de leurs travaux ont été publiées dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité